Blog

Facebook tient-il toutes ses promesses ?

Dans le monde du social media et du webmarketing, Facebook est le réseau incontournable. Et les annonceurs l’ont bien compris, puisqu’ils rivalisent d’inventivité pour susciter l’intérêt de leur audience web et recruter toujours plus de fans.

 

Facebook est-il payant ou non ?

Cette polémique est sans fin. Faut-il payer ou non pour être présent sur Facebook ? Eh bien la réponse est double. En tant que simple utilisateur de Facebook, vous n’avez évidemment rien à débourser pour passer du temps sur votre site web préféré. Pour les annonceurs, c’est un peu plus compliqué. Lorsqu’en tant qu’annonceur, vous publiez un post sur votre page commerciale, la visibilité de ce post s’étend naturellement à un faible pourcentage de vos fans sans que vous ayez à mettre la main à la poche. C’est ce que l’on appelle le « owned media ». Vos fans vous « appartiennent » en quelque sorte et vous pouvez en faire ce que vous voulez. Les plus intéressés d’entre eux pourront partager cette publication, ce qui étendra sa visibilité à une partie de leurs contacts non fans (Oui je sais, tout cela devient un peu compliqué). Vous gagnez donc en visibilité, c’est ce que l’on appelle le « earned media ».

Enfin, vous pouvez choisir de payer pour étendre votre visibilité et atteindre vos objectifs webmarketing. Votre publicité sera ainsi visible non seulement par un nombre plus élevé de vos fans, mais autant de non fans que vous le désirez. Vous avez donc choisi de vous lancer dans du « paid media ».

 

Où est le piège ?

Si piège il y a, il se situe essentiellement au niveau de taux de reach organique de vos annonces sur Facebook. C’est-à-dire la quantité de « owned media » atteinte par vos posts sans sponsorisation. Au vu de tous les efforts et du budget investis pour créer votre base de données, on pourrait s’attendre à ce qu’il soit égal à 100 %. Eh bien, bonne nouvelle, il est actuellement égal à 5 % et tendrait vers 0. Malgré tous ses arguments fallacieux, Facebook a vraiment du mal à se justifier et nombre d’annonceurs ont décidé de trouver des solutions alternatives à Facebook.

 

Peut-on vraiment se passer de Facebook ?

En réalité, non ! Ce réseau a pris une part si importante dans la vie des populations que le quitter définitivement serait une grossière erreur. Mais vous pouvez prendre des précautions pour ne plus dépendre de lui et trouver des solutions complémentaires :

- Intéressez-vous aux solutions proposées par les autres réseaux sociaux. Je peux vous assurer que Twitter et Google+ ont un réel potentiel.

- Menez des campagnes pour récupérer les données de fans que vous utiliserez à des fins d’emailing.

- Incitez vos fans sur Facebook, à devenir des fans de votre marque sur votre propre réseau social. Rendez cette offre assez attractive et exclusive.

N’hésitez pas à nous contacter pour paramétrer votre campagne publicitaire sur Facebook

GD Star Rating
loading…

Facebook tient-il toutes ses promesses ?, 1.0 out of 5 based on 3 ratings